L'été et les piqûres d'insectes... Bzz !

Gebhard Sophie

Oui, cet article n'est pas fait pour tout le monde. Chaque été, des petits chanceux passent au travers de ce fléau que sont les piqûres d'insectes. A l'inverse, certaines personnes y sont abonnées et dans ce cas, les repas en terrasse le soir ou le midi s'annoncent être un véritable cauchemar...

Dans cet article, nous vous donnerons des petites astuces pour profiter le plus sereinement possible de cet été.

Les principales piqûres en été sont provoquées par des moustiques ou des guêpes. Ces deux types d'insectes ont des façons totalement différentes de procéder, ce qui fait que le traitement et la prise en charge seront différents.

Les moustiques !

Hmm, à l’évocation de son nom, j’imagine que vous entendez déjà ce petit bourdonnement émis qui indique bien sa présence mais qui, une fois la pièce éclairie, s’avère être introuvable... Nous parlons bien ici des moustiques !

Il existe plusieurs types de moustique :

  • Le moustique dit "commun" aussi appelé le "Culex Pipiens",

  • Le moustique tigre nommé "Aedes albopictus",

  • Et son cousin le "Aedes aegypti". Ce dernier est porteur de maladies comme la dengue, le zika ou encore le chikungunya. En France, le moustique que nous rencontrons le plus est le premier.

Seules les femelles piquent pour avoir les protéines nécessaires afin de nourrir leurs œufs.

Texte Odoo et bloc d'image

Pourquoi la piqûre de moustique gratte t-elle ?

Avant de pomper du sang, le moustique injecte de la salive qui va fluidifier le sang et lui permettre de passer par sa trompe sans coaguler. Or, cette salive, inconnue par notre organisme, va mettre en alerte notre système immunitaire et va réquisitionner des cellules relâchant de l’histamine. Il s'agit d'une molécule permettant de faire venir des cellules immunitaires en provoquant une vasodilatation et une augmentation de la perméabilité vasculaire. En outre, elle est également responsable de la douleur, rougeur et gonflement, si caractéristiques des piqûres.

Que faire en cas de piqûre ?

  • Appliquez du froid : cela va permettre de diminuer le gonflement et la démangeaison,

  • Désinfectez bien la piqûre et évitez de gratter car des bactéries pourraient rentrer et provoquer une infection,

  • Le gel d’aloe vera ou le gel de lin sont de très bons cicatrisants et hydratants.

Odoo image et bloc de texte

Les astuces pour repousser les moustiques

Les huiles essentielles permettent de lutter efficacement contre les piqûres.

Cependant, il ne faut absolument pas appliquer ces huiles essentielles pures sur la peau ! Pour une utilisation en toute sécurité, il est vivement conseillé de les diluer dans de l'huile végétale. Votre produit antimoustique ne doit contenir que 5% à 10% d'huile essentielle.

Pour vous aider, nous avons sélectionné une recette composée de mélange d'ingrédients pour aider à éloigner les moustiques qu'importe leurs types. Cette recette associe des huiles essentielles classiques avec d'autres moins fréquentes, mais très efficaces, en particulier pour les plus coriaces d'entre eux !

Voici pour cette recette, les ingrédients dont vous aurez besoin :

  • 80 ml d'huile de jojoba ou d'huile de coco : si vous habitez dans un pays chaud, favorisez l'huile de coco. Elle permet de mieux associer les huiles essentielles en cas de fortes températures.
  • 2ml d'huile essentielle de géranium
  • 2ml d'huile essentielle de cajeput
  • 2ml d'huile essentielle d'eucalyptus citronnée
  • 1ml d'huile essentielle de palmarosa
  • 1ml d'huile essentielle de clou de girofle

A savoir : 1ml correspond environ à 30 gouttes d'huile essentielle.

Cette recette est utilisable pour tout adulte ou enfant de plus de 10 ans.

Il vous faudra d'abord introduire vos huiles essentielles puis votre huile végétale. Nous vous conseillons d'utiliser un flacon pompe en verre de 100ml. Mélangez votre préparation afin d'obtenir une huile protectrice homogène. Une fois votre préparation prête, vous pourrez l'appliquer sur les zones exposées aux moustiques. Cependant, veillez à éviter le contour des yeux !

Les guêpes et les abeilles

Vous vous demandez ce qui a bien pu vous piquer ?

Voilà des petites différences : la guêpe possède une robe rayée jaune vif et noir. Elle est relativement fine. L’abeille, quant à elle, est souvent rayée brun et jaune et est un plus plus épaisse que la guêpe.

La piqure, à la différence du moustique, est faite par l’intermédiaire d’un dard. Attention donc !

Texte Odoo et bloc d'image

Que faire en cas de piqûre ?

  • Il faut vérifier que le dard n’est pas resté dans la peau et le cas échéant, l’enlever délicatement à l’aide d’une pince à épiler puis, bien désinfecter la zone.

  • Le venin des guêpes et abeilles étant thermosensible, approchez une source de chaleur à 1 ou 2 mm de la piqûre pour que la chaleur émise dégrade le venin injecté.

L’astuce pour repousser les guêpes est de placer sur une table une demie orange ou citron coupés en deux et d’y placer des clous de girofle dedans.

L’autre astuce consiste à faire brûler du marc de café. L’odeur les repoussera.


Vous avez tous les secrets pour passer un été serein !

Partager l'article

Laisser un commentaire

Vous devez être Connecté en tant que pour poster un commentaire.